Hervé Darques : auteur havrais auto-édité

Hervé Darques : auteur havrais auto-édité

Hello 🙂

Pour faire suite à l’article sur Agnès Rabotin, je partage aujourd’hui un nouveau billet lecture concernant une série d’œuvres écrites par Hervé Darques. Pourquoi ces livres sont-ils si particuliers ? Parce que d’une : monsieur est Havrais et l’un de ses romans se déroule majoritairement au Havre. C’est donc des œuvres locales en ce qui me concerne. Mais également parce que ce n’est absolument pas le genre de livre que je lis habituellement et Hervé a réussi le pari difficile de me faire apprécier une histoire longue (en moyenne : plus de 500 pages par livre !) dans un style policier/thriller qui ne m’est pas familier. Et je peux te dire : j’ai adoré !

Résumé

Que s’est-il passé durant cette nuit du mardi 18 septembre pour que David Merchant ne se souvienne de rien ? Pourquoi tous les indices tendent à prouver qu’il a assassiné Steve Mancini ? Même s’il est convaincu qu’il ne peut être l’auteur de ce dont on l’accuse, il n’a aucun moyen de prouver son innocence. Traqué dans sa quête de preuves par l’inspecteur Deville, David  va rapidement découvrir un des complots les plus dangereux que le monde ait jamais connu : L’Opération Flamme Pourpre. Il n’aura que quatre jours pour tenter de le déjouer.

Résumé L’Opération flamme pourpre, 4ème de couverture.

Dépressif, voilà le mot qui caractérise le mieux Patrick Rivière en cette fin novembre 2013, Après la mort de ses deux parents dans un tragique accident de la route, ce quadragénaire, dorénavant seul au monde, sombre lentement. Ce ne sera certainement pas ce coup de téléphone reçu qui pourra lui faire remonter la pente : pourquoi l’homme au bout du fil lui intime-t-il de fuir son bureau ? Pourquoi lui avoue-t-il qu’il le suit depuis plusieurs jours et qu’il est en danger de mort ? Ce n’est que lorsque l’inconnu lui révélera que l’arrivée des militaires au World Trade Center du Havre – son lieu de travail – est liée au décès de son père et de sa mère que Patrick prendra la décision qui bouleversera sa vie.

Résumé L’Offensive Kères, 4ème de couverture.

Janvier 2016…6 continents, 6 explosions simultanées, 6 lieux qui devaient disparaître. 7 mois plus tôt, un  terroriste insaisissable du nom de Jazeem sème la terreur sur la terre entière. Au même moment, David Merchant et Romain Moreau disparaissent dans des circonstances inquiétantes. C’est l’unité S.O.C.L.E., créée par Alain Chastaing et composée de Mathieu Deville et Yann Marchereaux qui sera simultanément chargée de les retrouver et de mettre fin aux agissements de Jazeem. Ils seront pourtant bien loin d’imaginer que dans l’ombre pointe un spectre beaucoup plus inquiétant, il a pour nom JANUS.

Résumé La Conversion Janus, 4ème de couverture.

Hervé Darques

Exceptionnellement je ne vais pas te donner mon avis. Les deux premières histoires étant distinctes l’une de l’autre et n’ayant pas fini le troisième tome, je n’ai pas envie de trop en dire. Je préfère te laisser le plaisir de découvrir son univers ! Et pour te mettre en appétit Hervé a gentillement accepter de répondre à mes questions 🙂 Si tu connais Hervé et/ou ses oeuvres, dis le moi, je serai ravie d’échanger avec toi sur le sujet ! Et si après avoir lu l’interview et les résumés juste au-dessus, tu peux commander les livres d’Hervé sur internet ou les retrouver dans certaines librairies normandes 🙂

  1. Combien de temps t’ont pris tes recherches pour tes différents romans ?

Il est difficile de quantifier le temps exact car j’effectue mes recherches au fur et à mesure de l’avancée des romans. Par exemple, j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec un gendarme spécialisé dans l’internet souterrain ainsi qu’un policier pour la fin du roman, ces entretiens n’ont eut lieu que quelques jours avant l’écriture des chapitres concernés. S’il fallait vraiment donner une valeur temporelle à ces recherches, je dirais qu’on est à un quart, voire un tiers du temps total.

  1. As-tu rencontré des difficultés dans tes recherches ?

Heureusement aucune : que ce soit pour des entretiens ou des recherches physiques ( internet, livres, documents), tout s’est révélé très accessible.

  1. Comment choisis-tu où se dérouleront tes histoires ?

Je n’avais pas de lieu particulier en tête pour L’Opération Flamme Pourpre, cela s’est fait un peu au hasard. Cela s’est affiné avec L’Offensive Kères : l’accueil des lecteurs havrais pour L’Opération Flamme Pourpre a tellement été bon que je leur ai promis de faire débuter la prochaine histoire au Havre. Pour Ne York et Malte, je vous laisse le découvrir par vous même en lisant le livre… 😉

  1. Et pourquoi choisir en particulier Le Havre ?

Réponse plus haut ( rires)

  1. Comment gères-tu ton métier et les évènements liés à tes livres ?

C’est une bonne question ! Ah ah ah ! En période d’écriture mes journées font à peu près 29h/jour ( Je plaisante). Généralement l’écriture prend sa place à partir de 17h jusqu’à ce que les obligations familiales m’appellent. Pendant les vacances, c’est surtout l’après midi que je lui consacre, entre 14h et 17h. Le reste du temps : boulot, boulot ! (rires)

Hervé Darques

  1. As-tu, depuis la sortie de tes deux romans, été contacter par des maisons d’éditions ?

Non, en fait j’avais envoyé L’Opération Flamme Pourpre à une dizaine de maisons avant sa sortie. J’ai reçu une majorité de réponse négatives et une minorité de contrat qui ne me convenait pas. Je me sui s lancé dans moi même dans l’impression de mes livres et tout c’est tellement bien passé que je n’ai même pas envoyé L’Offensive Kères à qui que ce soit. La conversion Janus suivra la voie de ses grands frères.

  1. Et si c’est le cas préfères-tu rester dans l’auto-édition ou tenter l’expérience d’être publié ?

Pour L’offensive Kères et La Conversion Janus, je reste tel quel. Maintenant, Si un éditeur sérieux voulait diffuser L’Opération Flamme Pourpre, j’y réfléchirais à deux fois. Sa diffusion sur Le Havre et alentours s’est très bien déroulée  (plus de 1 400 exemplaires à ce jour) mais je suis limité géographiquement. Je pense que le roman a encore une belle durée de vie devant lui, mais il faudra le sortir des frontières normandes.

  1. La Conversion Janus est sorti récemment. Peux-tu nous en dire davantage sur ce troisième livre ?

Ce sera une histoire qui verra le retour de Marjorie et David, personnages de L’Opération Flamme Pourpre, mais en tant que centraux et non principaux. A cela viendra se joindre l’un des acteurs de L’Offensive Kères et le lieutenant de police Mathieu Deville. Il faudra donc avoir lu ces deux romans avant d’entammer Janus pour deux raisons : Comprendre parfaitement l’histoire en connaissant ce qui s’est passé auparavant pour ces personnages, éviter de se faire « spoiler » si on n’a pas lu les autres.

  1. Travailles-tu toujours avec la même équipe ? Agnès Rabotin à la correction et Timoon à l’illustration ?

On ne change pas une équipe qui gagne ! (Rires) Le cercle des bêtas lecteurs s’est également agrandi 😉

  1. Et pour finir, penses-tu déjà à un quatrième ouvrage ?

Peut-être…. Mais cela n’aura rien à voir avec tout ce que j’ai écrit jusqu’ici. J’ai effectivement quelque chose derrière le crâne mais je suis encore hésitant… L’avenir nous le dira. Concernant le Thriller, pour le moment je n’ai pas d’idée et je vais profiter du lancement de La Conversion Janus, sous titré S.O.C.L.E. I ( Il faudra avoir fini L’Offensive Kères pour comprendre ce sous titre). Si l’accueil des lecteurs est aussi bon que les autres pour ce roman, pourquoi ne pas envisager une autre histoire de S.O.C.L.E. ?

Et en bonus, des photos de Daisy (It’s Always Tea Time), Hervé et moi-même lorsque nous avons eu les premiers tomes (il y a bientôt 2 ans !).

Hervé, Daisy et moi

Daisy et moi

En attendant la semaine prochaine pour le nouvel article, je t’invite à (re)découvrir mes projets pour 2018 😉

Passe une bonne semaine et prends soin de toi.

Justine.

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *