Les Etoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese

Les Etoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese

Bien le bonjour,

Je te retrouve aujourd’hui pour mon premier bilan de lecture. J’ai l’occasion de lire des ouvrages que je ne lis pas habituellement, grâce à mon CE qui organise le prix du roman 2017. Les Étoiles s’éteignent à l’aube en fait partie 😉

Résumé

L’histoire suit un jeune garçon, Franklin Starlight, élevé par Bunky, un “vieil homme” qui a toujours pris soin de lui. Frank découvre Eldon à ses 5 ans. Il apprend qu’il est son père que 2 ans plus tard. Il n’a pas connu sa mère. Le récit démarre par la découverte de ce jeune homme et de son environnement, une ferme en Colombie Britannique. Il reçoit à ce moment là une lettre de son père lui expliquant qu’il est en train de mourir, et qu’il aimerait le revoir. En revanche, Eldon étant un alcoolique depuis des années, leurs précédentes rencontres ont toujours été des échecs, ce qui rebute un peu Frank à l’idée de retourner le voir.

Mon avis

Je vais tenter de ne pas te spoiler l’histoire mais Eldon demande en fait à son fils de l’emmener finir ses jours dans les montagnes, pour être enterrer comme un guerrier. On découvre que père et fils partagent des origines indiennes. Lors de leur voyage jusqu’à ces montages, on découvre pourquoi leur relation est compliquée et même si je comprenais Frank et son comportement vis à vis de son père au début de l’histoire, on comprend également Eldon lorsque l’on arrive à la fin de l’histoire … L’histoire mélange l’instant présent et le passé du père qu’il tente d’expliquer à son enfant. On découvre un jeune garçon, perdu, qui ignore d’où il vient et donc qui il est. Les personnages sont très bien décrit. Les sensations et leurs sentiments sont parfaitement retranscrit. On découvre également le rôle de Bunky, pourquoi il a élevé le garçon et quel est son lien avec Eldon.

Bien sûr, cette histoire n’a pas de suspens. On sait dès le résumé que le garçon emmène son père car il est mourant. Et rien ne vient changer l’histoire, il n’y a pas de sauvetage inattendu. On suit simplement leur voyage où ils se rapprocheront et où des liens, un peu particulier, vont se créer. Ce qui est prenant dans le livre, c’est finalement la quête d’identité mené par le personnage. On démarre le récit avec les mêmes informations sur sa vie dont il dispose déjà, voir même encore moins que lui. Ce qui nous amène à chercher avec lui des réponses, lorsque le père fait ses confessions au fur et à mesure du voyage et que le garçon tente de mettre toutes ces nouvelles histoires en ordre, nous sommes tentés d’en faire de même et de deviner la suite de l’histoire.

La fin est des plus classiques comme je le disais, le père finit par mourir, et le garçon rentre chez lui … On pourrait croire que l’histoire est alors inintéressante mais comme je le dis plus haut : on voyage avec eux et on suit l’évolution de leur relation. Le garçon revient à la ferme transformé.

Auteur

Richard Wagamese est né au Canada, il appartient à la nation amérindienne Ojibwé. En 1991 il est le 1er indigène canadien a remporté un prix de journalisme national. Il a également reçu, en 2012, le prix national de réussite indigène pour les médias et les communications et du prix 2013 du Conseil Canadien des Arts. Les Étoiles s’éteignent à l’aube (Medicine Walk en version originale) est son 1er roman traduit en français. Si vous souhaitez l’acheter il est disponible chez la FNAC, sur Amazon et à la Galerne (pour les Havrais 😉 )

Est-ce que tu l’as lu ? Est-ce que tu comptes le lire ? Et qu’elle est ta lecture du moment ? Je suis curieuse de le savoir 🙂

A lundi prochain 😉

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *